Tendre A

Follow flow flower

Je suis la rivière…

#16 Dead Can Dance – The Host of Seraphim

Image de prévisualisation YouTube

Profondeur millénaire, regarde comme tu vibres, regarde comme tout fait sens, tout est tellement juste, as-tu enfin trouvé ton tempo ? C’est l’espace qui se meut, se meurt,  sans t’attendre, sans t’éteindre, oui ! Le chemin du présent est dense car l’hier et le demain s’en sont mêlés.

Va…!

Tombe le doute comme la fièvre

Ne vois tu pas que c’est le moment
Ne vois tu pas que c’est maintenant
Main tenant la clé
De passer la porte en
Aurais-je le temps
De te rejoindre
Tu es déjà là
Attendu *je me perds
Encore
Mais c’est une idée folle
Pour se retrouver
Je vois oméga
C’est l’illusion qui coule
Tu vois un peu d’eau
Sans gravité
Le monde s’est retourné
Car plus de temps ni d’espace
Pas d’envers ni d’endroit
Où l’un n’y est pas
Mais
Laisseras-tu à mes mots de la place
Tu dis
Encore un moment
Mais aurais-je le temps
Viens s’il te plaît
C’est maintenant
C’est maintenant
C’est maintenant

Que l’on se Voit

Je te Vois

20200522_215737

[Edit du même jour : Doute, tu es mon frère !]

[Edit du 15 juin 2020 : Puits sans fond de lumière]

#15 Conte du temps

Partir ou aller vers

Il y a un an…

- C’est peut-être toujours le premier mot qui est difficile. Et puis ensuite, l’eau continue de couler lentement dans la rivière, la première goutte de pluie, la première secousse sur terre, un instant réel d’éphémère et le reste suit.

Ce matin à l’horizon, c’est une lumière bleu sapin qui s’étire entre les arbres. Et dans le ciel, quelques nuages clairsemés, blancs, avec une fine particule de gris pâle sur le coton visible. Les oiseaux chantent et je frissonne, la fraîcheur du début du jour glisse sur le sommet de ma tête et descend lentement dans mon dos ; il fait même froid.

Il y avait cette mouche posée sur la porte-fenêtre entrouverte. Elle est là depuis hier soir faisant des aller-retour incessant entre la vitre de droite et celle de gauche donnant sur la cour de l’entrée. Je me suis dit qu’elle ne partirait jamais, qu’elle était bien trop bête pour voir la fenêtre ouverte sur le dehors. Et puis, non ! Cette pensée eu à peine le temps de s’installer que cette petite mouche trop bête disparut dans un babillement d’aile de petite mouche finalement pas plus stupide que n’importe qui… Il est commun aux êtres de ne pas remarquer tout de suite les choses vraiment évidentes, proche des yeux et de la raison, et du cœur ! une fenêtre ouverte qui donne sur un jardin par exemple ou bien un trou béant qui traîne juste devant les paupières non closes, assez grand pour au moins mille libertés. -

IMG_6574

©lestoilesdujeu

Une voix souffle : « Peut-être au lieu de penser qu’il est temps de partir, fallait-il penser qu’il est temps d’y aller. Aller vers… »

************

Partir c’est aller dans l’inconnu en quittant, son foyer, son havre de paix, en laissant derrière, tourner le dos et ne plus vouloir regarder… Partir c’est mourir en s’éclipsant, dans un silence, partir c’est penser jamais plus

Aller vers, c’est prendre appui sur lui, rebondir même, devant et aller vers son avenir avec confiance, c’est aller en sachant

Celui qui sait n’a plus peur, il sait, non plus avec les mots mais avec ce qui est

Il va avec hier, aujourd’hui, demain

Deux mains, la tienne, la mienne

Aller vers c’est naître, encore et encore… Aller vers c’est penser toujours

Toujours parle d’éternité

Car je ne te quitte pas, tu restes… tu restes

Et toi, que choisis-tu ?

44444 Ouest

Ouest 

Où es-tu 

Ouest

 Que je tourne sans cesse 

Tu restes à mon ouest, mon ouest…

Que tu tournes sans cesse

Je reste à ton

Est

Est-on étonné

Que tu t’éveilles à l’ouest

Quand aurons-nous fini de tourner

Quand aurons-nous fini de tourner

Quand aurons-nous fini de tourner

Très loin du ciel

Viens

A Ponant

Les fronts-hier se sont effacés 

Viens mon ouest continuons de tourner

Continuons de tourner Continuons de tourner

 Et que dans la danse

se mélange

nos 

essences

 Et que dans la danse 

nous trouvions

notre 

sens

12345...10

Auteur*

lestoilesdujeu

Toi ici par hasard ou par on-dit, voici en bref ce que tu trouveras sur cette toile...

Une vie comme tant d'autres, un crayon, des sons, des images et un hommage à la vie, pour ce qu'elle donne et reprend.
L'envie de partager ces quelques bribes avec vous, inconnu ou non. L'envie de partager avec ce que *je suis aussi, pour me créer peut-être et me trouver un jour.

[Is there anybody out there ? –> commentaires]

Étoiles

Il y a 1 visiteur en ligne

Imaginaire au fil des ans

  • Album : A l'intuition
    <b>La traversée 2018</b> <br />

jamsanscesse |
Unesalle8 |
Delalande72 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | OFIP : Observatoire des Fou...
| Butterflygirl
| Genkre & Dany